AGRIPPA qui existait de façon informelle depuis près de 20 ans, s’est donné une existence officielle en août 2008.

Cette association a pour objectif d’aborder la « généalogie autrement », à une époque où Internet subit une forte évolution, les Archives Départementales mettent de plus en plus leurs documents en ligne, cela se solde par une perte importante d’adhérents pour les associations « dites » régionales, certaines en ont perdu plus du tiers !
Seules les associations qui se sont remises en cause et qui offrent de nouveaux services tireront leur épingle du jeu, AGRIPPA se veut de celles-là.

Statutairement AGRIPPA est une association généalogique*1, qui s’intéresse aux noms et patronymes*2 « PAULET/POLLET » ou de phonétique*3 similaire (et sur les familles qui leur sont associées) quelles que soient leurs implantations géographiques en France ou à l’étranger.
Mais pas seulement… elle s’intéresse aussi plus largement : à l’onomastique*4, à l’anthroponymie*5, à la toponymie*6, à l’odonymie*7, à l’éponymie*8, à l’étymologie*9, et aux recherches historiques aussi bien familiales que générales associées à ces noms.

Généalogiquement, Il y a plus de 6000 naissances enregistrées en France entre 1891 et 1990 pour la première forme d’écriture ou ses formes dérivées (PAULET, PAULLET, PAULHET, PAULAIS, PAULAIT, PAULÉ, PAULEY, PAULAY) et plus de 9000 naissances pour la seconde forme d’écriture (POLLET, POLET, POLEY, POLLEY, POLÉ), donc beaucoup d’adhérents potentiels !

Un bulletin semestriel « Le petit Pauletais » et des publications spécifiques sont proposés aux adhérents et à un plus large public mais à des conditions différentes.

Un site Internet est également accessible à l’adresse « http://www.agrippa.fr » avec :

  • Un espace public, donnant des informations générales.
  • Un espace de téléchargement avec contrôle d’accès pour les documents distribués en ligne.
  • Un portail généalogique interactif largement ouvert au public.

A titre d’exemple il peut être cité sans importance chronologique :

  • Le Général Marc Gaspard Abraham PAULET, général d’Empire et de la révolution, d’origine protestante (PP1- 04-2009).
  • Charles PAULET, grand fermier d’HENRI IV, inventeur de l’impôt « la paulette », (PP3-04-2010).
  • Angélique PAULET, fille du précédent (surnommée la Lionne rousse, belle, intelligente, intrigante, une maîtresse supposée du roi HENRI IV pour raison d’état !), amie de VOITURE écrivain contemporain de TALLEMANT des RÉAUX (avec ses Historiettes), de CORNEILLE et de MOLIÈRE qui en a écrit une comédie « Les précieuses ridicules », (PP2-11-2009 & PS1-11-2010).
  • Jean-Jacques PAULET (°1740, +1826) auteur d’un traité de référence sur la mycologie, (PP12-11-2014).
  • Jean Paulet (°4/12/1730, +>63 ans), inventeur de procédés pour métier à tisser la soie & auteur de l’ouvrage « L’art du fabriquant d’étoffes de soie… », (PP11-04-2014).
  • La Paulet tenancière d’un bordel, personnage fictif inventé par Jean-François PAROT* (27 juin 1946) diplomate et écrivain français, spécialiste du Paris du XVIIIe siècle (PP6-11-2011).
  • Jean-Nicolas PAULLET, trésorier du régiment Royal-Normandie-dragons, épousa Catherine DIGOUT, dont au moins un fils qui suit.
    • Dominique-Nicolas, Chevalier PAULLET (lettres-patentes du 3 mai 1809), chirurgien major de la garde impériale (1810) et de Napoléon 1er, Officier de la légion d’honneur, Chevalier de Saint-Louis, fut confirmé dans le titre de « Chevalier héréditaire », par lettres-patentes du 9 décembre 1814, avec armoiries : d’azur à chevrons d’or, accompagné en chef de deux vases d’Hippocrate d’or et, en pointe d’une croix de Lorraine d’argent, (né à Epinal le 19 novembre 1764, décédé à Nancy le 11 septembre 1840), il épousa à Nancy en 1795 Jeanne-Richarde PIERSON, dont au moins un fils, qui suit,
    • Jean Louis-Albert, Chevalier PAULLET, juge honoraire, né à Paris le 26 mai 1803, décédé à Frolois (Meurthe et Moselle) après 1870.
  • Maurice Auguste Gabriel PAULET, °1872, +1947 à Brest, Général d’infanterie qui a effectué l’essentiel de sa carrière en pays asiatique, cosignataire des accords « Paulet/Newcombe » de 1923 concernant la ligne de partage entre le Liban et la Palestine (PP8-11-2012).
  • Nigel George PAULET, 18e marquis de Winchester, Comte de Wiltshire, baron St. John, Premier marquis d’Angleterre.
  • Amyas PAULET, fils de Sir Hugh PAULET, gouverneur de Jersey au cours du 16° siècle.
  • Claude PAULET ex Maire de Schaerbeek (Be) et Président de la griotte internationale.
  • Les voitures automobiles « Léon PAULET », présentées au salon automobile de 1922 (PP4-11-2010).
  • Pedro PAULET, péruvien, né le 2 juillet 1874 à Arequipa, un des inventeurs du moteur à réaction à ergol, a fait une partie de ses études en France, ambassadeur du Pérou dans de nombreux pays jusqu’à son décès en 1945 à Buenos-Aires en Argentine (PP5-04-2011).
  • Reine PAULET, °1906 à Alger, +1999 à Paris, Actrice et chanteuse célèbre dans les années 1930 à 1945 (PP6-11-2011).
  • Line PAULET, « de son nom d’artiste », (née Marie-Madeleine Clémenceau, en 1886), Artiste de théâtre dans les troupes théâtrales « Charles BARRET », directrice de revue féministe, recordwoman de saut en parachutes dans les années 1920 (PP7-04-2012).
  • Fleury PAWLET (PAULET) de CAUMARTIN, né à Lyon en 1731, décédé à Burgos (Espagne en 1809), soi-disant d’origine Irlandaise, fondateur de l’École des Orphelins Militaires à Paris (PP10-11-2013).
  • L’île PAULET située dans la mer de Weddell en Antarctique sud, découverte lors d’une expédition britannique en 1840 par James Clark ROSS (PP5-04-2011).
  • La ville de St PAULET de CAISSON (Gard 30), ville qui porte le nom francisé d’un centurion romain « PAULUS CASSIUS ».
  • La commune de St PAULET (Aude 11) où se trouve le château des Princes de la Tour d’Auvergne.
  • LE POLLET, (Faubourg de Dieppe, Seine Maritime 76), faisant l’objet d’un article particulier (V) de l’édit de Nantes, l’orthographe en était alors « Le Paulet » (PS2-11-2011 – PP9-03-2013).
  • Deux « Jean-Baptiste POLLET », un corsaire, °1757, +1821, un sauveteur, °1860, +1934 (PP9-03-2013).
  • La bande des POLLET, bandits d’Hazebrouck, 1898 – 1906 (PP9-03-2013).
  • Jean-Daniel POLLET, cinéaste, °1936, +2004, 24 films à son actif (PP8-03-2013).
  • En1663, les premiers colons français s’établissent sur l’île de la Réunion ; parmi les 500 premiers habitants de l’île, qui s’appelait à l’époque « Île Bourbon » figurait un PAULET originaire de Marseille.
  • Sans compter les artistes, écrivains, horloger, entreprises spécifiques, et autres généraux qui ne sont pas cités ici, cette liste n’est donc pas exhaustive, elle est donnée à titre indicatif et informatif.

Sans compter les artistes, écrivains, horloger, entreprises spécifiques, et autres généraux qui ne sont pas cités ici, cette liste n’est donc pas exhaustive, elle est donnée à titre indicatif et informatif.

AGRIPPA dispose d’un fonds généalogique, photographique et historique important constitué par son créateur depuis près de 20 ans.

Le “dossier de presse” est en téléchargement au format PDF sur cette page.

Nota :

  1. La généalogie est la science qui étudie l’origine et la composition des familles.
  2. Le patronyme est le nom de famille.
  3. La phonétique est l’écriture où chaque signe graphique correspond à un son du langage et réciproquement.
  4. L’anthroponymie concerne l’étude des noms de personnes.
  5. L’onomastique est la branche de la lexicologie qui étudie l’origine des noms propres!.
  6. La toponymie concerne l’étude linguistique des noms de lieux.
  7. L'(h)Odonyme, choronyme qui concerne l’étude des noms de voies de communication routière, ferroviaire ou autre. (rue, chemin, etc.).
  8. L’éponymie étude des noms de famille donnés à quelque chose (exemple : « la Léon Paulet » pour la voiture ou la « Paulet 1 » pour la fusée péruvienne).
  9. L’étymologie concerne l’étude de l’origine des mots et des noms.
Marquee Powered By Know How Media.