Une étude détaillée le concernant a été publiée dans le N°5 du petit Pauletais.
À l’instar de Léonard de VINCI, le plus connu des érudits italo-français de la Renaissance ou plus récemment de Jules VERNE, ce latino-américain du Pérou « Pedro Eduardo PAULET MOSTYN », a été l'un des pionniers de l'ère spatiale en testant à Paris, en 1897 (ou 1900), un moteur-fusée dont il en dépose le brevet.
Il peut donc être légitimement considéré comme l'inventeur de ce mode de propulsion, reconnaissance injustement attribuée à Robert GODDARD.




Pedro Eduardo PAULET est né le 2 juillet 1874, dans le district de Tiabaya, au sud-ouest du Pérou dans la région d’Aréquipa. Il est le fils unique de Pedro PAULET et Antonia MOSTYN y QUIROZ, et il décède le 30 janvier 1945 à Buenos-Aires en Argentine où il était consul.

Son Père décédera alors qu’il n’avait que 3 ans à Arequipa en 1877 et sa Mère en 1893.
Marié en 1910 à Bruxelles, avec Luisa WILQUET, le couple aura sept enfants dont une fille « Megan PAULET » qui a commis quelques écrits biographiques sur son Père, dont ce texte est un extrait traduit.

Il effectue ses études primaires et secondaires de 1878 à 1891, dans un collège de lazaristes français dirigé par le Père Hippolyte DUHAMEL ; il intègre ensuite « l’Université Nationale de San Agustín » à Arequipa.

En 1892, Il obtient un baccalauréat des arts et sciences ; il créé avec d’autres élèves la « Société Patriotique du Centre des Arts » et en 1894, ses bons résultats scolaires lui valent une bourse du Gouvernement de «Remigio Morales BERMÚDEZ» qui lui permet de poursuivre ses études de technologie et d'architecture en France à la Sorbonne.
Ses connaissances multidisciplinaires, comme :
  • écrivain (Pérou, Japon),
  • journaliste (correspondant de la presse américaine pour le « Figaro » et la « Petite République »),
  • architecte (Palais du Pérou à l'exposition de 1900 à paris, Hôpital de Goyeneche à Arequipa au Pérou),
  • ingénieur, mécanicien, chimiste, économiste, géographe, sculpteur,
  • diplomate (Paris, Anvers, Allemagne, Norvège, Hollande, Argentine en 1941).
lui ont permis d’être un « inventeur expérimentateur visionnaire ».

Il fonde au Pérou, la Ligue « Pro-Aviación » (Pro-Aviation), dirigée par le général Pedro MUÑIZ. Cette initiative a contribué à encourager la mise en place rapide de l'Aéro-Club du Pérou. Cette institution et l’école des Beaux-Arts et Métiers ont contribué à la création de la Force aérienne du Pérou.

De 1911-1920, Pedro Eduardo PAULET vit à Paris avec sa famille, pour compléter ses recherches en astronautique.

Pedro E. PAULET reçut aussi une offre de la « Société Astronautique Allemande » pour se joindre à un groupe de scientifiques qui étudient la propulsion par fusées. Cette offre aurait été une excellente occasion pour qu'il puisse tester son invention. Pedro E. PAULET, malheureusement pour lui et heureusement pour le monde libre, n'a pas accepté cette offre parce qu'il avait appris que le but de cette étude était principalement de faire une arme de guerre pouvant doubler la distance des plus puissants canons britanniques. Soulignons à cette occasion le caractère humaniste de ce grand personnage.

Au Royaume-Uni le 15 mai 1941, premier vol du Gloster E28/39 propulsé par le réacteur conçu par Frank WHITTLE (un anglais) !!! Tout le vol a été effectué à bord d'un avion propulsé par un moteur à réaction avec un carburant dérivé de l'acide picrique (panclastita). Pedro PAULET se réjouit de ce développement parce que ses théories et ses expériences ont été étudiées et appliquées. Mais son principal remord vient du fait que s’il avait pu avancer plus en avant son projet, la gloire en serait revenue au Pérou, et il se posait quand même la question de savoir si les plans et le projet de WITTLE n’avaient pas été « copiés » sur la documentation soumise en 1936, on peut supposer que si, même s’ils ne l’ont pas été intégralement, la documentation de Pedro E. PAULET lui a certainement constitué une bonne base de départ !

Il créé en 1904, l'École des Arts et Métiers de Lima, construite pendant les cinq années qui suivent et il est cofondateur de l'installation de la Chambre de Commerce Pérou-Argentine en 1944, ce sera sa dernière œuvre.

Si son nom est peu connu du grand public, Pedro PAULET est reconnu dans le petit monde de l'astronautique comme un ingénieur de tout premier plan, ainsi « WERNHER VON BRAUN » dans Histoire de la fuséologie et des voyages spatiaux lui rend hommage.

Au Pérou, il est considéré comme l'une des plus grandes personnalités de l'histoire du pays et l'anniversaire de sa naissance, le 2 juillet, est la journée nationale de l'aéronautique et de l'espace.

Le 27 décembre 2006, une fusée sonde Péruvienne est tirée, son nom de baptême...« PAULET 1 », éponyme qui lui est donné, en hommage du grand savant et homme politique péruvien « Pedro Eduardo PAULET » Pionnier de l’astronautique mondiale.
Marquee Powered By Know How Media.